Aller au contenu principal

Imaginons l'après Panorama XXL

Date de lancement de la démarche
Date de clôture de la démarche
apres panorama XXL

Après le h2o de 2010 à 2014, le Panorama XXL de 2014 à 2021, le Hangar 2 se prépare à accueillir un nouveau projet en 2022. Inauguré en 2010, le Hangar 2 occupe une place stratégique dans l’animation des quais. Fort d’une réputation de lieu populaire, familial et pédagogique, il est reconnu depuis 10 ans comme un lieu de diffusion de la culture au grand public.

Le Panorama XXL fermera ses portes en septembre 2021. La rotonde et les containers adjacents seront déconstruits, libérant un espace extérieur d'environ 2300 m². La déconstruction du bâtiment se fera dans un objectif de réemploi maximum des matériaux et matériels. Ainsi, en vue d’être exemplaire dans le cadre d’un chantier "zéro déchet", le socle béton du panorama sera conservé. Cette dalle comporte l’avantage d’être une surface plane importante (plus de 800 m²) permettant d’accueillir de nouvelles activités.

Dans ce cadre, la Métropole ouvre un dialogue citoyen pour discuter avec la population des usages possibles de cet espace extérieur et des aménagements à prévoir en conséquence.

Informations sur le projet

LES ENJEUX DU FUTUR PROJET

La réflexion sur ce nouveau projet s’inscrit dans plusieurs enjeux importants pour l’avenir du territoire :

  • Poursuivre l’ambition culturelle et touristique engagée par la Métropole Rouen Normandie :
    • Etre un acteur de la candidature de Rouen Capitale Européenne de la culture et Ville créative UNESCO
    • Accompagner l’essor des nouvelles pratiques culturelles
    • Mettre l’humain au cœur du processus de créations artistique
    • Affirmer la place de l’art pour tous dans l’espace public
  • Soutenir la transition écologique du territoire :
    • Sensibiliser le public aux enjeux environnementaux
    • Associer le public à l’engagement environnemental de la Métropole
    • Expérimenter des solutions et devenir un laboratoire des transitions
  • Intégrer le projet dans son environnement, dans son quartier :
    • Rétablir la perspective avec l’avenue pasteur
    • Végétaliser et déminéraliser les quais rive droite
    • Créer un nouvel espace de sociabilité via des espaces de rencontres et de loisirs

LE DEVENIR DES ESPACES INTÉRIEURS

Le h20 est composé actuellement d’un accueil, d’une salle d’exposition de 179 m², d’une petite salle 51 m² et à l'étage d’un auditorium de 220 places et d’une salle de réception. Il dispose "côté seine" d’une grande terrasse extérieure. L’aménagement intérieur sera réparti en 3 espaces thématiques :

  • Un espace d’exposition dédie à l’environnement et à la transition écologique. Il accueillera des expositions de tous types dédiées à la transition écologique avec une vocation de sensibilisation du grand public.
  • Un espace de médiation et activités. Il sera pensée comme un lieu de sensibilisation du grand public avec la volonté d’expérimenter et de partager des solutions pratiques et innovantes.
  • Des espaces d’expression artistique libre.

Cette organisation en 3 espaces thématiques répond aux attentes exprimées par les visiteurs du site et découle des réflexions engagées dans le cadre du diagnostic des pratiques culturelles du territoire. Les différentes activités proposées dans les espaces intérieurs et dans les espaces extérieurs constitueront une offre globale afin de construire un projet commun de lieu culturel et de lieu de vie.

LE DISPOSITIF DE DIALOGUE CITOYEN POUR CO-CONSTRUIRE L'ESPACE EXTÉRIEUR

Pour permettre à chacune et chacun d'exprimer son avis et ses attentes pour l'aménagement de l'espace extérieur, la Métropole propose plusieurs temps d'échanges.

Des outils numériques

Un questionnaire en ligne

Du 18 février au 08 mars 2021, la Métropole a proposé un questionnaire en ligne pour parler de vos usages actuels des quais et identifier les manques. Celui-ci a rassemblé près de 2000 réponses (les résultats seront publiés prochainement sur ce site).

Dessine ta dalle !

Enfants comme adultes, en solo ou en groupe, avec ou sans fibre artistique, vous avez la possibilité de dessiner, gribouiller, schématiser… l’aménagement de vos rêves pour l’espace libéré par la déconstruction du Panorama XXL.

Pourquoi un dessin ? Cet exercice de créativité n’étant pas un concours, il n’y aura ni classement, ni dessin gagnant et toutes les propositions graphiques seront analysées par la Métropole. L’ensemble des contributions graphiques permettra notamment d’identifier les éléments qui reviennent le plus souvent, les répartitions spatiales des différents espaces imaginés, les idées innovantes qui pourraient enrichir le projet…

La règle du jeu : les réponses au questionnaire en ligne confirment le besoin de « nature » et d’un lieu de « détente » et de « culture » sur les quais rive droite de la Seine. Par conséquent, vos propositions doivent intégrer ces dimensions. En dehors de ces éléments, on vous encourage à la créativité, à l’originalité…

Comment participer ? La Métropole met à votre disposition un fond de plan vierge à dessiner. Compte-tenu du contexte sanitaire actuel, seul le format numérique peut être mis à disposition du public (en téléchargement au format PDF et/ou image). Imprimez-le, ou ouvrez-le sur un logiciel de dessin de votre choix et dessinez votre projet d’aménagement de la dalle et ses abords. Une fois finalisée, envoyez votre proposition à l’adresse mail : jeparticipe@metropole-rouen-normandie.fr. Et si vous avez plusieurs idées, il suffit de faire plusieurs versions !

Télécharger le fond de plan a dessiner (format PDF)

Télécharger le fond de plan a dessiner (format PNG)

Vous avez jusqu'au 30 avril pour nous faire parvenir vos créations !

Laissez un commentaire

En complément, la présente page dispose d'un module "commentaires" (cf. bas de page) permettant à toute personne qui le souhaite de faire une contribution libre sur le sujet, et ceci tout au long de la période de dialogue citoyen.

Des ateliers participatifs en mars et avril

Des ateliers citoyens: deux ateliers participatifs pour échanger plus précisément sur les attentes citoyennes et les aménagements envisageables. Compte-tenu du contexte sanitaire actuel, le premier atelier s'est tenu en visio-conférence. Deux dates ont été proposées :

  • le 30 mars - 18h00
  • le 31 mars - 10h00

Le second atelier se déroulera également en visio-conférence, le 27 avril 2021 à partir de 18h00. Il permettra, sur la base des résultats du questionnaire, des dessins de l'opération "dessine ta dalle" et du bilan du premier atelier, d'échanger sur les aménagements à prévoir pour le futur espace libéré par la déconstruction du panorama XXL.

S'INSCRIRE A L'ATELIER n°2

Des ateliers d'acteurs : deux ateliers participatifs seront également proposés aux acteurs associatifs, culturels, des environs et du quartier.

Une réunion de restitution

En juin : une réunion de restitution sera organisée pour présenter le projet issu de ce dialogue citoyen.

Vos contacts

Nom du service ou de la direction
Régie des équipements culturels
Nom de la personne ressource
Laure DUFAY
Fonction de la personne ressource
Directrice
Mail de la personne ressource
jeparticipe@metropole-rouen-normandie.fr

Documents à télécharger

Les avis déposés

Duboc (non vérifié)

ven 19/02/2021 - 07:29

Je verrai bien un skatepark avec des bancs de la végétation parce que il y a beaucoup de gens qui font du sport sur les quais
il n'y a pas à Rouen de skatepark alors que partout dans toutes les grandes villes il y a des skatepark ça éviterait que certains jeunes soient un peu trop sur leur portable. Gratuit bien sur

Boscher (non vérifié)

ven 19/02/2021 - 07:10

Cet espace pourrait être transformé en un joli espace de danse gratuit en plein air, lequel serait animé en soirée et les dimanches après-midis. Cet espace pourrait être bordé de jolis arbres et de bancs pour permettre aux uns et aux autres de se poser et de profiter de la musique.

Roy (non vérifié)

ven 19/02/2021 - 06:32

Il faut revenir à l’origine du projet de rénovation du quartier Pasteur : la création de la perspective avec la Madeleine. Donc la meilleure solution serait de ne rien mettre. Éventuellement quelques arbustes afin de remettre de vert mais rien de plus. Cela éviterait d’autres projets polémiques, utopistes et sans rentabilité.

LB (non vérifié)

ven 19/02/2021 - 03:40

Il faudrait que ça redevienne comme avant: l'idée de départ avant l'implantation de la "poubelle bleue" était d'avoir une vue dégagée de l'Eglise Sainte-Madeleine et de la préfecture jusqu'à la Seine... Pourquoi vouloir absolument mettre quelque chose d'autre??? On supporte ( très difficilement pour un très grand nombre de rouennais) cette horreur depuis 6 ans ( avec des expos - avec un billet d''entrée cher - qui ne tenaient pas leurs promesses ) et il faudrait y mettre une nouvelle verrue sur l'avenue de verdure??? Mairie avec des intentions écolos??? Mon c...

Victor (non vérifié)

ven 19/02/2021 - 00:49

Je rejoins l'avis de nombreuses personnes sur l'enjeu d'en faire un site pour les pratiques urbaines sportives et artistiques mélangées apportant de la mixité sociale : roller, skate, trotinette, bmx, terrain de hockey, parcours urbain, couplé à du street art comme piste de break dance, street art (graff) dans un cadre rappelant le côté industriel de Rouen comme pour les autres bâtiments. Possibilité d'avoir une partie de la zone couverte (mais ouverte sur les côtés et panneaux solaires sur le toit) pour les activités jours de pluie.

A certaines dates, en faire un lieu d'événementiel dur ces pratiques urbaines et être fier du côté industriel de la Métropole.

Garder des parties inondables avec végétation indigène pour assumer la vie du fleuve mais garder également des parties émergées pour assurer les pratiques. Des systèmes sur piliers et d'autres au sol permettrait de gérer cela.

Richard Laudet (non vérifié)

ven 19/02/2021 - 00:05

Il me semblerait intéressant de réfléchir à une ferme urbaine verticale.
Utilisant les techniques de aquaponie, sachant les économies d'eau de ce principe, l'utilisation de Led sera alimentée par des panneaux solaires et le lieu sera chauffé en utilisant les énergies fatal des entreprises des quais. Cela permettra de répondre à la loi EGALIM, permettre le début de l'autonomie alimentaire des cuisines collectives pour nourrir nos enfants...
Ça tombe bien c'est mon projet sur le territoire

Donnez votre avis