Aller au contenu principal
Mobilités: ça bouge !

Démarche participative terminée depuis le Jeudi 7 juillet 2022

bouge

Emmener ses enfants à l’école à pied, enfourcher son vélo pour se balader en bords de Seine, prendre sa voiture pour aller au travail, ou le bus pour faire du shopping en centre-ville, envoyer ou recevoir ses colis, ses marchandises… Tous, au quotidien, nous utilisons des moyens de déplacement divers et variés pour bouger au sein de la Métropole. Mais si, aujourd’hui, nous avons nos petites habitudes, comment bougerons-nous demain ?

Dans le cadre du renouvellement de son Plan de Mobilité (PDM) la Métropole lance une grande concertation à destination de ses habitant·es autour des déplacements sur le territoire.

Au programme : des questionnaires en ligne, des rencontres de proximité, la création d’un comité citoyen, la désignation d’ambassadeurs des mobilités, la création d’un panel citoyen innovation, des ateliers participatifs et des forums sur les mobilités. Cette démarche de participation et de co-construction citoyenne, ponctuée de plusieurs étapes, s’étendra jusqu’au 30 juin 2022.

Après une belle année de concertation, le Plan de mobilité va pouvoir être finalisé avant d'être proposé aux vote des élus métropolitains en fin d'année 2022 pour ensuite être mis en discussion lors d'une phase d'enquête publique à intervenir au premier semestre 2023.

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES DÉPLACEMENTS DE DEMAIN   

Chacun, au quotidien, peut faire évoluer ses comportements et se tourner vers des mobilités plus actives, plus douces et plus respectueuses de l’environnement. Pour penser les mobilités de demain et agir dès maintenant, la Métropole ouvre un large débat citoyen sur les mobilités des biens et des personnes.

Cette démarche a pour objectif :  

  • de planifier à long terme les transformations via le Plan des Mobilités (PDM) et le développement de l’usage des mobilités actives (vélo, marche à pied…) ;
  • d’améliorer et développer le réseau de transports en commun de la Métropole, ainsi que le service de transport à la demande ;
  • de participer à la mise en œuvre des engagements de la COP21 en produisant des transports propres et en définissant des Zones à Faibles Émissions ;
  • d’adapter l’aménagement du territoire en fonction des transports et permettre à chacun de pouvoir disposer d’un moyen de déplacement à proximité pour des trajets de courte ou de plus longue durée ;
  • de favoriser l’innovation en matière de mobilité (nouvelles motorisations, mobilité intelligente, mobilité décarbonée, partagée ou apaisée, nouveaux usages, services numériques…).

Elle s’étendra, pour sa première phase, jusqu’à juin 2022. S’en suivra une phase de concertation réglementaire jusqu’à l’adoption du PDM fin 2022. Le PDM de la Métropole comporte de nombreuses briques contribuant à organiser, projeter et transformer les mobilités : recomposition de réseau de transport en commun, transport à la demande (Filo’r), Schéma Directeur des Mobilités Actives (SDMA), Zones à Faibles Émissions métropolitaines (ZFE), évaluation du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), COP 21 locale, Plan de Déplacements d’Entreprises (PDE), Living Lab Mobilité, Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN)…

LES DIFFÉRENTS COMPOSANTS DE CETTE CONCERTATION   

Pour la 1ère fois, la Métropole ouvre un grand débat citoyen sur les mobilités. L’idée est d’imaginer ensemble la mobilité de demain en fonction de vos attentes, besoins et usages, avec des moyens de transport moins impactants pour l’environnement, partout et pour tous.

Des questionnaires : bougez votre souris pour y répondre !

La première étape de cette concertation nous permet d’enrichir le diagnostic technique grâce à votre retour d’expérience sur vos pratiques de mobilité. Un premier questionnaire en ligne nous a permis de mieux comprendre quels sont vos usages d’aujourd’hui et les attentes citoyennes pour demain.

Le numérique c'est bien, mais ça ne suffit pas ! Alors nous sommes venus à votre rencontre sur les marchés, les places, dans les transports... pour vous questionner et vous proposer de rejoindre cette aventure citoyenne. C'était les 12 et 13 juin 2021.

 
BILAN QUESTIONNAIRE n° 1

 

Après le premier questionnaire en ligne relatif au diagnostic du territoire en matière de mobilités, un second questionnaire a été proposé du 17 septembre au 21 novembre vous invitant à réfléchir aux objectifs que l’on pourrait collectivement se fixer pour les années à venir. Sur la période de 66 jours consécutifs, 487 réponses ont été enregistrées. Il est a souligner que 75% des répondants considèrent que les espaces publics ne sont pas adaptés à la mobilité de toutes et tous et le déséquilibre en faveur de la voiture est souligné par 58 % des participants. Parmi les principales difficultés soulignées, on note que : 

•L'espace public n'est pas adapté aux personnes à mobilité réduite et/ou en situation de handicap
•Les trottoirs sont trop étroits et/ou en mauvais état
•Les infrastructures cyclables sont insuffisantes ou inadaptées (discontinuité, bordures, marquage…)
•L'espace public n'est pas adapté pour les poussettes
•La voiture est encore trop présente dans l'espace public (danger pour les autres usagers)
•Les espaces partagés entre cyclistes / trottinettes et piétons sont dangereux pour les piétons
 
BILAN QUESTIONNAIRE n° 2

 

 

Un Comité Citoyen "Mobilités" !

A l'occasion du premier Forum "mobilités : ça bouge !" organisé les 17, 18 et 19 septembre 2021, un Comité Citoyen a été installé. Composé d'une vingtaine de volontaires venant de tout le territoire métropolitain, ce comité a un rôle essentiel dans le dispositif de concertation. En effet, durant 3 week-ends, ces citoyennes et citoyens vont réfléchir aux mobilités de demain et produire un avis collectif. Cette production sera une contribution importante dans la mise en œuvre de la politique de déplacements menée par la Métropole de Rouen Normandie.

Les inscriptions pour le comité citoyen sont clôturées depuis le 20 juin 2021.

Durant plusieurs semaines, des citoyennes et citoyens métropolitains se sont réunis au sein du Comité Citoyen Mobilités afin de partager leurs expériences, débattre sur les ambitions à se donner et travailler sur des propositions d'actions concrètes qui permettraient d'améliorer la mobilité sur le territoire de la Métropole Rouen Normandie. Ce 11 décembre 2021, en présence du Président de la Métropole, de la Vice-Présidente en charge de la co-construction citoyenne et du Vice-Président en charge de la mobilité, les 17 volontaires ont officiellement présenté leurs propositions.

Vidéo du "grand oral" du comité citoyen :

TELECHARGER LE RAPPORT DU COMITE CITOYEN
 

Les ambassadrices et ambassadeurs se bougent pour la mobilité !

En parallèle du Comité Citoyen Mobilités, d'autres citoyennes et citoyens se sont engagés dans la démarche des "Ambassadeurs de la Mobilité". Leur objectif ? Montrer l’exemple et oser bousculer leurs habitudes en testant de nouvelles façons de se déplacer dans la Métropole. Comment ? En expérimentant durant 3 mois, un mode de déplacement alternatif à leur mode classique avec l'aide de la Métropole. Ces ambassadeurs témoigneront ensuite de leur parcours et contribueront à la sensibilisation pour changer les déplacements quotidiens.

Les inscriptions pour les ambassadeurs sont clôturées depuis le 20 juin 2021. Visionnez les vidéos afin que nos chers ambassadeurs puissent partager avec vous cette riche expérience!

#1 TEMOIGNAGE DE TIPHAINE - VELO PLIANT
 
#2 TEMOIGNAGE DE SEVERINE - COVOITURAGE
 
#3 TEMOIGNAGE DE ROMAIN - FILOR
 
#4 TEMOIGNAGE DE CHRISTINE - VAE
 
#5 TEMOIGNAGE DE GUILLAUME - VELO

 

Le Panel Citoyen Innovation !

La Métropole Rouen Normandie travaille à la création d’un laboratoire d’Innovation en Mobilité : Le LIVING LAB. Outil collaboratif qui sera porté par une association indépendante qui aura pour objectif de faire collaborer les acteurs de la mobilité, les services de l’état, et les citoyens usagers pour imager, co-construire, prototyper et expérimenter les solutions et services de mobilité de demain.

La création de ce tiers-lieu collaboratif se construit avec et pour les citoyens. A ce titre un panel de citoyens-usagers curieux et intéressés par l’avenir de leur mobilité a également été installé au cours du premier forum "Mobilités : ça bouge !" en septembre 2021.

Les inscriptions pour le panel citoyen innovation sont clôturées depuis le 20 juin 2021.

Vous êtes un acteur associatif, un commerçant ou une entreprise ? vous aussi vous pouvez bouger!

Les acteurs du territoire ont également leur place dans cette ambitieuse démarche de concertation. Ainsi, un premier séminaire a été organisé le 2 juillet 2021 sous la halle de la Place des Emmurées à Rouen Saint-Sever. Des ateliers thématiques ont également été proposés à l'occasion du Forum de septembre 2021.

Le 1er Forum "Mobilités : ça bouge !"

Les 17, 18 et 19 septembre 2021, c'était le 1er Forum "Mobilités : ça bouge !". L’occasion de débattre autour de la mobilité de demain, avec la population, les associations, les entreprises, les collectivités…  Des ateliers, des conférences, des animations tout public ont été organisés au 107 et au 108 ainsi que sur les quais de Seine en rive gauche.

Vous pouvez retrouver le programme du 1er forum  :

1er FORUM DES MOBILITES - le PROGRAMME
 

Retour en image sur le premier forum "mobilités : ça bouge !" :

Le Comité Citoyen Mobilités

Les Ambassadeurs

Le Panel Citoyen Innovation

Un cheval dans la ville !

Le tribunal des mobilités

Le vidéomaton

Le Conseil de développement durable se bouge pour contribuer à l'élaboration du PDM

Depuis son installation en novembre 2021, le Comité des partenaires mobilité du Conseil de développement durable (CDD), réunissant des acteurs associatifs, économiques et institutionnels du territoire, s'attelle à élaborer une contribution au PDM. Avec ses 46 membres, un rythme régulier d'une réunion par mois (depuis décembre), l'accompagnement des services de la Métropole et l'expertise des intervenants extérieurs, ils ont rendu leurs préconisations en juin 2022. 

Lire la contribution du CDD
 
 

Videomaton : quels sont vos souhaits pour une mobilité durable dans la Métropole ?

  • Qu'est-ce qui vous motiverait à utiliser le vélo au quotidien ?
  • Comment rendre plus attractif les transports en commun au quotidien ?
  • A quelles conditions seriez-vous prêts à ne plus utiliser votre voiture pour les trajets de moins de 2 km ?

Ces questions ont été posées à quelques citoyens qui se sont prêtés au jeu de répondre dans un videomaton. Découvrez leurs témoignages dans la vidéo ci-dessous.

Les élus du territoire bougent également pour coconstruire le PDM!

Les élus, particulièrement les Maires et autres élus municipaux, des 71 communes du territoire sont également mobilisés dans cette vaste démarche, grâce à des séquences d'ateliers de travail qui leur sont proposés depuis le mois d’avril et ce jusqu’à la fin de la concertation. Afin de tenir compte de la diversité de notre territoire, les services de la Métropole ont défini neuf secteurs, appelés "corridors de mobilité", qui ont en commun soit des infrastructures, soit l’offre de mobilité, soit les pratiques de déplacements.  

Une première séquence d’ateliers par corridor a eu lieu du 6 avril au 5 mai 2021, ont participé 76 élus représentant 49 communes. Les échanges ont été constructifs et ont permis de dégager de vrais enjeux de mobilité à l’échelle des neuf corridors.

Une deuxième séquence d’ateliers par corridor a eu lieu du 22 septembre au 21 octobre 2021, l’objectif, cette fois-ci, était de proposer collectivement, à l’échelle des corridors ou à l’échelle métropolitaine, des pistes d’actions opérationnelles pour relever les enjeux du PDM. 72 élus représentant 54 communes ont participé à cette deuxième série d’ateliers.

Neuf corridors

Contribuez en ligne !

En complément de ce vaste dispositif de concertation, la présente page dispose d'un module "commentaires" (cf. bas de page) permettant à toute personne qui le souhaite de faire une contribution libre sur le sujet, et ceci tout au long de la période de concertation (la création d'un compte est nécessaire pour pouvoir utiliser cette fonction). Attention, la concertation s'achève le 30 juin!

Tous, nous pouvons changer et bouger les choses. Comment ? En travaillant collectivement et en participant à la création d’une nouvelle organisation des déplacements, pour bâtir un territoire plus durable face aux défis de notre temps et plus vivable pour tous et toutes.

Le 2e Forum "Mobilités : ça bouge !"

Un dernier temps de partage a été organisé le 7 juillet 2022 au Pavillon des Transitions à Rouen. Le forum de la mobilité a permis de mettre en évidence le travail de concertation mené pendant plus d'un an qui a permis de prendre de la hauteur autour de 3 thématiques prégnantes du PDM :

  • La mobilité en zone peu dense : pour un territoire plus accessible
  • Le partage équilibré de l’espace public : une mobilité qui tient compte des plus vulnérables
  • Vers la neutralité carbone : quelles nouvelles carburations?

 

2e FORUM DES MOBILITES - le PROGRAMME

 

Retour en image sur le deuxième forum "mobilités : ça bouge !" :

Stand Lovélo

Un petit café avec Guidoline ?

Les stands devant le Pavillon

Un camion au BioGnv (Ent. Martenat)

Le cheval dans la ville

Les Cyclos smoothies

Stands et démonstrateurs

Nouveaux bus à hydrogène

Film, débats et tables-rondes

Merci aux nombreuses entreprises et associations qui sont venues exposer leurs solutions de mobilité innovantes.

Le replay des débats et tables rondes est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous.

2e FORUM DES MOBILITES - les vidéos

 

 

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS SUR LES MOBILITÉS DE LA MÉTROPOLE ?  

La Métropole met à votre disposition une série de données et documents concernant la mobilité, elles sont à votre disposition en visionnage et/ou en téléchargement:

  • Pour tout savoir sur le PDU 2014 et avoir accès à tous les documents y afférents : cliquez ici  
  • Pour avoir un aperçu des données sur les trafics, la sécurité routière, les transports collectifs urbains, les temps de parcours grâce au modèle multimodal de déplacements, le stationnement (ouvrage, P+R...), les transports départementaux, le vélo et la qualité de l'air, accédez à l'Observatoire des Mobilités de la Métropole Rouen Normandie
  • Pour accéder à la dernière Enquête Ménages Déplacements (EMD) qui permet d'établir un diagnostic territorial et en déduire une situation de référence sur les mobilités : cliquez ici

Avis et commentaires

Isaartis

sam 04/06/2022 - 11:12

Je pense que plutôt que la gratuité des transports en commun le samedi, offrir plus de confort aux habitués de l'automobile les inciterait à utiliser plus souvent les transports en commun :
- Augmenter la fréquence des bus, y compris le dimanche.
- Elargir les plages horaires en soirée.
- Ne pas supprimer des lignes vers le centre ville au profit de lignes transversales (ex ligne 6/ F6), les 2 types de lignes sont indispensables.
- Installer des abribus à chaque arrêt (banc pour les personnes qui ne peuvent pas attendre debout, et abri contre le soleil et la pluie pour tous !).
- Généraliser la végétalisation des abribus.

Anonyme (non vérifié)

jeu 19/05/2022 - 19:43

De toute façon, il faudra vous adapter aux ZFE, qui seront appliquées dans toutes les villes d'Europe, et à l'explosion du coût de l'énergie car l'état ne sera pas toujours là pour faire des chèques de compensation avec 3000 milliards de dettes. J'ai plusieurs propositions à vous faire et que j'ai expérimentées moi-même avec succès. Si vous voulez continuer à utiliser l'automobile, larguez votre voiture qui de toute façon va finir par vous coûter chère en pièces et réparations. Vous la larguez chez Renault qui vous donnera une twingo électrique en LOA 3 ans 10 000 km par an pour 145 euros par mois sans mise initiale tout compris, entretien etc...Vous avez la recharge gratuite sur les bornes de la métropole et à Bois-Cany, vous avez le stationnement gratuit en surface. Si vous cherchez un peu moins cher vous avez la Dacia Spring mais elle est faite en Chine. Vous avez aussi la yaris hybride en LOA qui est très polyvalente mais vous n'avez pas le stationnement gratuit. Pour les déplacements lointains, vous pouvez louer un autre modèle et utiliser l'électrique pour le quotidien. Autre solution, le vélo à assistance électrique que j'utilise régulièrement pour aller à Mont-Saint-Aignan de Sotteville. Vous montez un siège bébé et cela ne pose aucun problème. Le vélo n'est pas dangereux si on sait déjouer les pièges. Je peux vous briefer j'utilise le vélo depuis 50ans passés. Pour aller à Rouen, c'est très rapide, pour Bois-Guillaume un peu plus long mais encore acceptable. Vous pouvez aussi envisager de déménager sur Sotteville qui vous rapprochera, si vous pouvez. En tout cas, nous les ménages, il faut qu'on s'adapte et qu'on cherche des alternatives. Les gens qui ont déjà réfléchi depuis très longtemps peuvent vous aider. Dès le début de mon activité en 1980, j'ai toujours privilégié les trajets courts et consciencieusement choisi le logement, même si ce n'était pas le logement de mes rêves. Et vu le contexte actuel, je ne regrette pas ce choix.

Stef76120

mer 18/05/2022 - 10:12

J'habite Grand Quevilly, je dépose mon fils de 2 ans chez la nounou à 5h du matin puis je vais travailler à Rouen droite ou Bois Guillaume et j'ai impérativement besoin de ma voiture pour ça ! Je ne me vois pas faire cela en vélo ou en bus (d'ailleurs il n'y en a pas à cette heure là) car ce ne serait pas pratique et beaucoup trop long, sans compter l'insécurité dans les rues ou les transports en commun ! De plus ma voiture étant trop vieille alors qu'elle fonctionne très bien, à cause de cette maudites ZFE je vais devoir en racheter une plus récente mais financièrement cela est impossible même avec les aides ! Comment vais-je m'en sortir ? Peut-être dois-je arrêter de travailler cela me couterai moins cher !

Anonyme (non vérifié)

lun 16/05/2022 - 17:02

On est très loin du tout vélo en métropole de Rouen, très loin en terme d'infrastructures. Plus de voiture en centre-ville: plus aucune métropole au monde ne va dans ce sens car plus de voitures en centre-ville est une catastrophe pour les commerces de détail. C'est ce qu'on a fait dans les années 70 et tous reviennent en arrière et personne ne veut revenir à ces années là. Rappel, une voiture supplémentaire dans le parc demande 170 mètres carré d'espace urbain supplémentaire. Avec 500 000 personnes en métropole, cela ne passe pas en centre-ville. On peut tout faire avec un vélo électrique, tous les actes de la vie quotidienne, même les courses. Quant aux intempéries, de nombreux pays sont moins dotés et ont des parts modales vélos 10 fois supérieurs aux nôtres. Il faut plus de vélos, beaucoup plus de vélos. La volonté du gouvernement est de multiplier la part modale par 10. Une énorme étude vélo et commerce montre que le vélo est l'ami du commerce de détail. La voiture est l'ennemi du commerce de détail et l'ami des grands centres commerçiaux et d'amazon, la voiture est l'ennemi du lien social entre le commerce et le citoyen. Tout cela est démontré par le menu par les chercheurs en géographie et urbanisme.

Vous devez disposer d'un compte et être connecté pour pouvoir déposer votre avis.
Connectez-vous ou inscrivez-vous

Autres démarches en cours

Concertation publique

Vous devez disposer d'un compte et être connecté pour suivre cette concertation

Partager sur

Communes

Vos contacts

Julien DANIEL et Clément CONTANT
Responsables de projet
Direction Laboratoire Territoire et Mobilités